Je suis arrivé à 17h05 au carré Berri pour la 10è manifestation contre la brutalité policière, qui vise à dénoncer les abus policiers et le profilage racial présentement en cours à Montréal. La police de Montréal tue, harcèle et détient arbitrairement des individus, et c'est pour cette raison que, depuis 10 ans, beau temps mauvais temps, je me présente à cette manifestation.

Après quelques discours, la marche s'est amorcée vers le nord sur Berri, vers 17:30, pour ensuite emprunter de Maisonneuve et finalement St-Laurent. Notons que la manifestation a fait une pause devant le CÉGEP du vieux-montréal pour un petit spectacle de jonglerie et de feu, très joli.

Sur St-Laurent, par contre, c'est en face du Shed Café, où Jean-Pierre Lizotte a été assassiné par Giovanni Stante, que le chaos s'est amorcé. Les organisateurs ont tenté de faire revenir la manif vers Sherbrooke, ce qui a complètement échoué. Puisque, depuis le début de la manifestation, une cohorte de policiers (sans équipement "anti-émeute") suivait la manifestation, celle-ci s'est écartée sur le troittoir pour laisser passer la manif, mais seulement la tête de celle-ci s'est mise en marche, le corps étant resté derrière et même parti dans la direction opposée. Une certaine confusion a suivi et la manifestation a mis un certain temps à se regrouper. Le problème est qu'elle s'est regroupée devant le petit groupe (environ une vingtaine) de policiers, qui se sont soudainement senti très petits dans leurs "shorts" comme on dit. Au lieu de fuir, ce qui aurait été l'action la plus logique, le petit groupe a choisi de rester et de tenir tête à la manifestation, et quelques individus ont commencé à balancer des projectiles de toutes sortes aux policiers. Très tôt, les policiers sont se retrouvés attaqués par des manifestants en furie, mais ils semblaient toujours vouloir tenir tête aux manifestants.

Tout ceci s'est passé très vite. Je voyais les choses se gâter, alors j'ai traversé le boulevard St-Laurent pour tenter de fuir la manif sur Milton (voici un aperçu des lieux vu des airs). Alors que je me retournais pour prendre des photos de l'altercation, j'ai remarqué une véhicule de police décharger un flic casqué qui a attaqué les manifestant avec ce qui était, j'imagine, une gigantesque bouteille de poivre de cayenne. Le jet de 2 mètres a aspergé les manifestants qui ont aussitôt reculé de panique. Surpris, je n'ai pas eu le temps de reculer que le vent m'amener ce jet empoisonné directement au visage et paf! je ne voyais plus rien. Une douleur intense au visage et aux yeux m'avait forcé à fermer les yeux et à me tourner et fuir comme les autres. Mes larmes ont pu évacuer le plus gros du poivre, mais mon visage en était couvert. J'ai à peine eu le temps de trouver abri dans la station service au sud que d'autres policiers anti-émeute entraient en action et tentaient d'encercler la foule. J'ai fuit et ai réussi à éviter l'arrestation.

La manifestation elle-même, qui a dû durer environ 45 minutes, a alors commencé à se dissoudre complètement. Le temps de récupérer et je l'avais perdu, elle et mes amis. J'ai joint d'autres manifestants (car il ne faut jamais rester seul, surtout dans ces circonstances) et nous avons quitté les lieux en faisant bien attention où nous nous dirigions. J'ai erré un peu plus après avoir eu l'occasion de me rincer le visage au DIRA (avis à tous: ça fait mal une fois, mais après ça fait du bien). J'ai fini par retrouver un petit groupe de manifestants qui s'étaient regroupés au carré Berri, pour tenter de voir si mes camarades avaient échappé à la manifestation.

J'ai fini par en retrouver la plupart au Café Chaos. J'ai aussi appris que le groupe du carré Berri a plus tard été encerclé par les policiers.

Plusieurs chiffres ont été avancés de part et d'autres... On parle de deux blessés chez les policiers, dont un victime du poivre de cayenne de ses collègues. Un nombre inconnu de manifestants ont été aspergés, mais je peux dire qu'il y a certainement eu au moins une quinzaine de personnes blessées par l'attaque au poivre de cayenne. Plusieurs petits groupes ont été arrêtés. J'ai entendu un estimé de 30 personnes arrêtées au carré berri.

Voilà, je vais maintenant voir si je peux publier mes photos de tout ça, quoique mon appareil minable n'a pas fait de miracles, encore une fois...

des photos
http://photos.orangeseeds.net/thumbnails.php?album=15
Comment by anarcat
Probleme a Montreal d'aujourdu'hui

Merci beaucoup por avoir donne les informations tres utiles.

S'il te plait publie des photos peu importe leur qualite.

Comment by Luc
A propos photos

Je vu seulement apres qu'elles sont deja la.

Merci

Comment by Luc
La police gazée par des manifestants!

Tiré du site de Radio-Can:

" Selon le sergent Yan Lafrenière, de la police de Montréal, une policière a été profondément coupée au visage lors de l'intervention des forces de l'ordre. Elle a reçu une bouteille en plein visage.

Il a aussi déclaré que des manifestants, dont certains étaient armés de bâtons, avaient utilisé du poivre de cayenne contre les forces de l'ordre."

Wipididou!

http://radio-canada.ca/nouvelles/societe/2006/03/16/001-Manif-brutalite.shtml

Comment by PatC.
Il faut faire quelque chose
Il faut faire quelque chose contre le teaser gun!! Sa tue nos Québécois !! Il y a une manifestation qui se prépare?? je veux manifester contre ça!! Faut agir ! faut faire quelque chose!
Comment by Nicolas
Created . Edited .