Qui lit mon blog? C'est souvent une grosse question des bloggeurs... savoir qui les lit, à quelle fréquence, pourquoi et comment. Alors je pose la question: qui lit ce blog? Et pourquoi personne ne participe vraiment? Il y a des boutons "ajouter un commentaire" au bas de chaque billet, sentez vous libre de vous en servir! J'aimerais d'ailleurs que les gens qui liront ce billet prendront le temps de dire "Oui, moi!"

On a souvent l'impression de parler dans le vide, surtout ici. C'est un peu angoissant, car on n'écrit pas véritablement, entièrement pour soi-même quand on fait un blog: c'est une platforme personnelle qu'on espère pouvoir utiliser pour comuniquer ses idées, ses sentiments, sa vie, quoi.. En fait, j'ai tout de même beaucoup d'information sur l'utilisation du blog. Je peux dire, par exemple, que le blog a reçu une moyenne de 158 "visites" par jour en décembre 2005, pour un total de 4905 visites. Cependant, 50% de ces visites sont en fait des bots consultant le feed RSS du site. Énormément de traffic, soit environ 35%, est également dû aux différents engins de recherche.

Il reste donc un maigre 20-25% de l'impressionnant 150 visites par jour pour des vrais humains. Les statistiques de navigateur concordent: 8,27% pour Mozilla/Netscape/Firefox et 10,26% pour Internet Exploder.

Donc, trève de statistiques... Il n'y a rien comme recevoir un commentaire, sur un blog. Ça confirme qu'on existe bel et bien. Ça confirme qu'on nous lit. Ça renforce les bons articles et démolit les mauvais. C'est bon tout ça. Et ce n'est pas seulement une question d'ego: c'est aussi de vous qu'il s'agit. Ceci n'est pas un media traditionnel, à sens unique. Vous pouvez et devez participer pour que l'internet soit plus grand que ce que le broadcasting a été dans le passé. Participez!

À vous le clavier!

Je suis lu donc je suis..

Ah, si le trackbacks pouvaient faire autre chose que distribuer du spam, je répondrais en long et en large sur mon blogue; ça m'inspire ton affaire. Tiens, j'vais prendre des notes pour ça direct ici (et ajouter tout ça à la liste des choses que je n'aurai pas écrites).. ça pourrait s'appeler "ontologie du bloggueur au XXIe siècle", sur le thème de "je suis lu donc je suis" (''blogo ergo sum''!?). Tout ça en opposition à la futilité rassurante d'écrire en noir sur fond noir (à mettre en perspective face aux gens qui peignent des tableaux blanc sur toile blanche) et de comment ça amène les lecteurs à prendre l'habitude (qu'en penserait Darwin?) de sélectionner le texte pour pouvoir le lire. Le plus profond que je peux tirer de tout ça, c'est que ''l'humanité n'est pas quelque chose qu'on vit, c'est quelque chose qu'on partage''. Hum..

Bizarre, me semble qu'il y a quelques années le problème sur internet était de "créer du contenu". Là, le problème c'est de le gérer (de là probablement notre obsession avec les CMS, Google et tous les autres gadgets..).

Bon, j'arrête, de peur que tu regrettes d'avoir demandé des commentaires.. :)

Comment by Mathieu
Qu'est-ce qu'on peut rajouter?

Ouin, si tu bloggais comme ça de ton bord, Mathieu, ça serait fort ton affaire ;) D'ailleurs, si j'avais droit à un tel commentaire sur mon site, je serais très heureux, et je doute que ça gêne Anarcat.

Anarcat, faut pas trop t'en faire... webdruid me donne 1500 visiteurs par jour, mais ça commente pas fort non plus. Tout ça me fait penser à un récent billet de Martin Lessard que je lis religieusement, mais ne commente que très rarement, peut-être parce que c'est un peu intimidant... C'est à propos de la classification des blogs en trois catégories: http://zeroseconde.blogspot.com/2005/12/tim-berners-lee-ouvre-son-blog.html

De toute façon, une grosse partie d'écrire, ça reste que c'est pour soi, pour se pratiquer, s'exprimer, ou informer les gens. Et puis, un petit appel comme tu viens de le faire, ça réveille :)

Comment by Robin
Tu l'as la question!

Salut Anarcat!

Quais, la question des questions! Qui lit les blogs... Et bien je me pose autant la question à savoir qui écrit les blogs, mais j'ai effectivmenet beaucoup de matériel d'obersation pour fonder mon analyse!! Pour savoir qui lis les blogs c'est une autre paire de manche.

Alors, en tant qu sociologue des technos, je ferais dans un premier temps la même démarche que toi : faire des stats et départager les entrées que à considérer comme valides du reste du bruit. Ensuite, effectivement, faudrait ajouter une démarche de recherche qualitative (focus group, entretiens, observation directe ou indirecte) pour ajouter de la chaire autour de l'os et comprendre les motivations des lecteurs.

Mais dans ton commentaire, je sens une autre question à savoir pourquoi les lecteur ne participent pas plus. Alors faudrait déterminer qu'est-ce qu'un lecteur et qu'est-ce qu'un participant à l'activité d'un blog avant de partir sur le terrain... Bon, voilà, je viens de te soumettre un des thèmes qui est présentement dans ma liste de "doctorat potentiel". Bon ça c'est juste si je décide de poursuivre encore à l'université... Mais c'et une autre question.

Qui lit les blogs? Sais-tu, j'en ai aucune idée! Là encore, faut faire des distinctions conceptuelles. Tous les blogs n'ont pas la même fonction ni le même public. Il y a les blogs scientifiques, pour une revue par les pairs plus rapide que par les processus "papier" encore favorisé par les "vieux" de ce monde, pas pressés de changer leurs habitudes de travail ni de laisser tomber de leur autoriré à posséder les seuls cannaux de légitumation scientifique. Il y a les blogs de voyages, qui remplace les cartes postales et qui permettent de faire profiter des impressions des nouvaux nomades de ce monde à une plus grande foule de sédentaires possibles. Il y a les journaux intimes, qui n'attendent pas d'autres réponses qu'un message d'un amoureux perdu qui devrait tomber "par hasard" sur les écrits romantiques et dépressifs d'une nymphette de région trou pour que leur histoire d'amour retrouvé et rebâti ainsi par la technomagie du blog fasse la première page du 7 jours... C'est à peine si il n'y a pas des blogs listes d'épicerie!

Je rigole mais à peine.

Pour répondre à ta question, il m'arrive régulièrement de lire ton blog. Je visite hebdomadairement le blog de Mathieu et quand la colonne de droite, il y a toutes les nouvelles entrées des blogs de ses amis. Je me promène, lis les truc intéressants, regarde beaucop les photos, rigole en lisant les annecdotes comiques (genre la fois ou tu as été mutiné!!! Hihihi). Je préfère me détendre en lisant ce genre de truc le matin avant de commencer ma journée ou le soir en rentrant plutôt que de m'enliser dans une littérature de magasines féminins pour apprendre le dernier secret pour perdre 7kg en 3 jours et comment trouver la chaussure qui convientà mon décor de salle de bain...

Et puis, à savoir pourquoi ne pas participer, c'est parce que, de mon point de vue, la lecture n'implique pas nécessairement la réponse. ça prend du temps. Pour lire assez dans un bref moment, pour faire le tour des bloggeurs qui écrivent des trucs que je trouve intéressants et/ou comiques, j'ai pas le temps de répondre. Et j'ai souvent pas le goût non plus. Être voyeur, avoir l'opportunité de ne pas s'impliquer. Et de ne pas faire de fautes d'orthographe... j'haïs lire les blogs pleins de fautes et je sais que j'en fait beaucoup moi-même alors je m'abstiens...

Et puis, si je voulais écrire des romains réguliers, j'aurais sûrement mon propre blog non? Et là, je me demanderais qui diantre me lit donc...

N'est-ce pas, de tout manière, dans une large mesure, des amis avec qui j'aurais d'autres moyens de commnuications et qui me font savoir par d'autres médias leurs impressions sur mes réflexions et mes aventures?

Salutations par une si belle journée d'hiver, MAP

Comment by MAP
Merci de vos réponses

Je suis bien content des réponses que j'ai reçu, même si je m'attendais à un peu plus de commentaires. Par contre, la qualité des réponses m'a beaucoup impressionné. ''Blogito ergo sum'', en effet, du moins dans cette sphère, dans ce micro-univers qu'est le monde techno Montréalais. C'est un peu curieux même. Entre le tollé provoqué par la prise de position conservatrice de Micheal, la météo, autant que la philo de comm de haut niveau, je sais pas trop où me placer, je dois avouer. Je m'en fous un peu aussi. Vrai, un blog est endroit foncièrement égoiste où on daigne élaborer un peu de son beurre émotionnel quotidien, rien de plus. Je ne suis pas certain non plus qu'il soit nécessaire d'amorcer un ''focus group'' ou commencer des entrevues avec mes lecteurs (qui se taperait ça ''anyways''?) pour vraiment deviner qui me lit. C'est presque unidirectionel, c'est malheureux, mais c'est comme ça. Ceux qui ont un peu de culot et peuvent surmonter leur gêne ''peuvent'', au moins, y faire quelquechose, contrairement aux médias statiques traditionnels (qui d'ailleurs ont foutu à la porte un humoriste que j'adore sous prétexte qu'il faisait pas sa job alors qu'il la faisait en fait trop bien (quoique, en fait, en regardant de plus près, la page de maisonneuve en direct a des centaines de réponses de soutien à parenteau, dans un style assez "bloggiste") fin de la parenteau-hèse).

Enfin, faut pas se gêner pour écrire des commentaires, notre personne virtuelle n'est qu'un avatar représentant notre personne réelle (notez: pas de lien) comme toute expression, tout texte de notre cru. Alors manifestez, écrivez, parlez, écoutez, c'est tout bon.

Voilà, bon, toujours est-il que, merci de me lire. Vlan. C'est tout.

Oh et merci robin pour ce lien révélateur catégorisant les blogs, forums et wikis... très intéressant...

Comment by anarcat
Created . Edited .