Plusieurs d'entre vous savent que je suis en train de construire une antenne un peu immense pour communiquer avec mon ami Hugo qui traverse présentement l'Atlantique en voilier. Nous avons tous deux travaillé fort pour découvrir la "ham radio" (radio amateur, en français) pour tenter de communiquer ensemble. Nous avons eu un assez bon succès: nous avons tous deux notre licence radio (avec honneurs, ce qui nous donne accès aux bandes sous 30Mhz qui permettent de communiquer longue distance) et nous nous sommes procurés de l'équipement. Hugo a réussi à communiquer avec d'autres opérateurs au Québec afin d'assurer le suivi sur terre vital à la sécurité de l'entreprise (vous pouvez d'ailleurs faire le suivi de ce voyage sur ce site). Le problème, est que je ne peux pas lui parler directement encore - mon installation est trop faible pour communiquer avec lui. C'est là qu'est venu l'idée de construire une antenne plus puissante, une Quad. Cette page est un explicatif pour aider les participants potentiels au montage à comprendre l'opération.

Expériences précédentes

J'ai amorcé la conception de cette antenne après monté deux autres antennes: l'antenne #1, de construction maison à base de fil d'enceinte stéréo (!) et de deux-par-quatres. C'est une simple "dipôle" de 20m de long, donc résonnante (en théorie!) sur les bandes de 7Mhz et 14Mhz. En pratique, elle est sourde comme une brique.

L'antenne #2 est une dipôle de type G5RV qui est résonnante nulle part mais donne une performance acceptable un peu partout. En pratique, j'entend tellement de bruit sur cette antenne que je n'entend pratiquement rien. On remarque, particulièrement sur cette photo que l'antenne n'est pas disposée correctement, car le mat n'est pas assez haut pour que le "ladder line" soit disposé verticalement et donc que l'antenne fonctionne correctement.

Le plan: une quad

J'ai donc fouillé à gauche et à droite, et commencé à faire des plans pour la nouvelle antenne, l'antenne #3. J'ai choisi le design de "quad" parce qu'il demande supposément une moins grande hauteur, ce qui est une inquiétude pour la foudre chez moi (le toit est un troisième étage) et offre une excellente amplification en prend pas trop d'espace (en théorie, en pratique, le truc est immense, mais plus petit que d'autres modèles directionnels, par exemple qu'une Yagi).

Une quad résiste bien aux intempéries, est relativement peu coûteuse et est supposément facile à construire (on va voir que c'est pas si simple, mais bon, c'est fait).

J'ai publié le premier croquis et consigné la liste de pièces sur le wiki de radio amateur.

J'ai depuis fait plusieurs autres croquis, certains que j'inclus ici:

Plan du toit en vue 3/4

Pour donner une idée des dimensions, les deux carrés qu'on voit ici ont 5 mètres d'arrête environ. Le mat est environ 3 mètres de haut, et le "boom" (la barre horizontale) doit faire près de 4 mètres. J'ai fait un paquet de mesures du toit pour tenter de voir où placer ce monstre, et il s'avère que le milieu est le mieux, à cause des murets (de 1m) entourant le toit:

Plan du toit vu de haut.

L'antenne est entièrement construite à base de fibre de verre (pour les plus longues pièces, les "spreaders") ainsi que de l'aluminium (pour les pièces de structure, le "boom" et le mât et les "spiders"). Le mât est tenu contre le vent avec des câbles de polypropylène qui peuvent soutenir une tension de 340 livres chacun. La surface totale de l'antenne est d'environ 21pc, ce qui soumet une charge de 500lbs de pression sous un vent de 90 miles à l'heure.

Le montage

Le montage demandera l'aide de 4 à 5 personne. 4 personnes sont nécessaires pour le montage, une cinquième pour faire du suivi, vérifier la sécurité et la surveillance et prendre des photos. Voici une disposition générale des gens:

Technique de montage

D'abord, l'antenne sera assemblée, un "spider" à la fois. Puis une partie du boom sera posé sur un des spiders, étendu par terre. La seconde partie du boom sera posée sur le second spider, également étendu par terre. Puis les deux morceaux du boom seront assemblés, pour que l'antenne soit complète, et repose sur un de ses côtés, à plat.

Montage, étape A

De là, le boom est fixé au mât par une personne sur un escabeau, pendant que les deux autres fixent les haubans et la quatrième installe le trépied ou sifflote un air de travail. On vérifie ensuite que tout est fixé correctement, car après, on commence la montée de l'antenne elle-même.

Montage, étape B et C

Pendant que deux personnes tiennent une tension dans les haubans du fond, la personne à l'escabeau commence à soulever l'antenne. Tandis que celle au sol poursuit le mouvement puis supporte l'antenne, avec les deux autres aux haubans, l'escabeau tourne l'antenne pour la placer en bonne position. Une fois l'antenne solidement en position, l'escabeau redescend pour prendre le troisième hauban pour retenir l'antenne et le mât est placé à la verticale par les deux haubans et la personne au sol.Les haubans sont ensuite fixés, pendant que la personne au sol tient bien l'antenne.

Montage, étape D

... et le montage est terminé!

Created . Edited .