Première bordée de neige, premier tour de vélo sous la pluie frette. Ça va beaucoup mieux que ce à quoi je m'attendais. C'est vraiment comme de la pluie, sauf que la route est moins large, quand elle n'est pas déneigée correctement. Quand on a la bonne technique de conduite, ce n'est pas un problème. Petit rappel: on évite les portes de voiture, et on prend sa place, dans la voie de droite (si approprié).

Quelques écueils auxquels il faut faire attention: la neige a la fâcheuse habitude de s'agglomérer en petites lanières de glace sur la chaussée, qui, comme toute rainure dans le sens du traffic, vont dévier votre trajectoire de façon très dangereuse. Il faut y être très attentif.

Enfin, dernier problème: mes bottes ne sont définitivement plus étanches. Je vais peut-être utiliser mes bottes de marche... Aussi, je vais devoir me procurer un imperméable chinois pour me protéger de la slush tombante comme aujourd'hui.

Autrement, c'est le bonheur habituel du vélo en ville...

Created . Edited .